L'esprit du forum :






SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES

Aller en bas

SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES

Message  hermod le Mer 21 Oct - 9:55

Suite au post de cloche211
cloche211 a écrit:il était contre "la réforme des collectivités locales, car il avait besoin pour vivre , des indemnités de ses 3 Mandat d'élu, Maire, vice Président d'ouest Provence, Conseiller général.
On rappelle que c'est plus de 5000 euros/mois auquel il faut ajouter les frais de représentations qu'il s'est fait voter soit 6000 euros de plus....( un 13éme mois)
(...)
Qu'en pense le PCF et les représentants du PS local dont les représentants se sont opposés au cumul des mandats!!!

Une lettre ouverte de notre mairie nous alerte sur le projet de réforme des collectivités locales. On ne peut que saluer l'initiative du maire d'inviter la population à débattre, c'est une bonne chose.
Cependant, pour qu'il y ait débat autant avoir tous les éléments en tête, et la remarque de cloche211 nous invite à s'interroger sur les motivations locales de soulever des inquiétudes du côté de nos élus, qui savent souvent sonner l'alarme lorsque leurs têtes est en péril , mais savent aussi trouver de bonnes raisons pour nous tondre comme des moutons...

Pour info, afin de n'avoir pas qu'un seul son de cloche, voici les liens qui permettront à tout un chacun de se faire un avis en toute connaissance de cause et non pas de rester sur une vue unique.

Le site officiel de la réforme
le rapport remis au Président de la République

Une prétendue disparition des communes..............

Aucune trace dans le projet de loi, on ne perdra ni notre mairie (pas de bulldozer à l'horizon !), ni nos conseillers qui garderont leurs prérogatives !

La démocratie :

Elle reste en place et est même renforcée, alors que les élus du SAN ne sont pas élus directement par le peuple, les nouvelles dispositions stipulent que :

A compter de mars 2014, les Français désigneront directement, en même temps que leurs nouveaux conseillers municipaux, ceux qu'ils souhaitent voir siéger dans les intercommunalités. Avec en plus un regroupement des scrutins (d'où une substantielle économie).


fusions des élus Région/département.......


Très bonne chose, depuis les lois de décentralisation de 1982, nous avons vu s'ajouter une multitude d'échelons dont le coût, entre l'entretien des palais digne des plus grands mégalomanes, ainsi que la pléthore de fonctionnaires locaux à entretenir, constitue un coût exorbitant (sans parler des avantages octroyées, voitures de fonction de tel délégué à tel affaire, primes versées en accord avec eux-même dans un flou artistique, bref, une néo-nomenklatura version collectivités locales), les dépenses de fonctionnement ayant tendance à prendre un volume indécent, alors que tout cet argent serait bien mieux employé à des actions concrètes et non à entretenir une flopée de pique assiettes ! Comme par exemple notre SAN, dont on se demande s'il n'existe qu'a fin de rémunérer grassement nos édiles aux frais du contribuable, sous couvert de démocratie (je rappelle que les sièges du SAN ne sont pas désignés par le peuple souverain au suffrage directe). Combien cela nous coût-il entre indemnités (non imposable bien sur) versées et autres, et bientôt surement un "palais du SAN" ?

D'ailleurs la véritable démocratie ne serait-elle pas de consulter l'ensemble des français sur la question, et non plus de laisser aux partis politiques le monopole du débat et des décisions, sachant que ces même partis seront toujours plus enclin à militer pour la défense de leurs privilèges et ceux des petits copains (voir de multiplier les postes de délégué à tel chose, conseiller machin...........) que de dire logiquement « oui, il y a déjà cinq échelons qui pèsent sur le citoyen, n'en gardons que trois afin d'éviter des doublons ».

Sans être aveugle néanmoins, si l'on sait que l'omniprésente UMP désire, tel une pieuvre étendre ses tentacules dans tous les domaines de la vie publique, la fronde des élus locaux cache plutôt le soucis de protéger leur petite dynastie et leur soutiens docilement achetés à coup de placements ou de subventions douteuses (Combien d'affaires n'ont- elles pas éclaté dans ce domaine (faux emploi à la ville de Paris, magouilles sur des assos. à Marseille.....). .Un élu local du modem d'Arras résume bien que si la réforme est certes nécessaire, elle est aussi incomplète : «Nous étions favorables au rapprochement entre les régions et les départements, mais c'est dommage que cela se limite aux élus. Il aurait fallu aller plus loin en rapprochant les administrations. Et je trouve que l'on introduit à l'élection trop peu de proportionnelle pour assurer une représentation fidèle de l'électorat. En revanche, franchement je ne suis pas opposé au fait que l'on mette fin à la clause de compétence générale des départements et des régions. L'empilement des compétences créait une bouillie administrative dans laquelle les élus avaient déjà du mal à se retrouver, alors les citoyens.».

Fronde des élus locaux ? Tu m'étonnes, il y a tellement à gratter .....État, Régions, Département, Communautés de communes, commune.....tout le monde mange au râtelier, c'est si facile, on peut aller loin comme ça, pourquoi pas une communauté de communauté de commune ?

Surement que beaucoup de questions se posent sur les objectifs politiques de la réforme, mais oui, il est temps de réformer un système (c'est bien le mot) ou le citoyen lambda à tendance à s'y perdre, ou pire, à se désintéresser de la chose publique, trop souvent aux mains de démagogues qui ne parlent que de jeunesse alors qu'eux même se cramponnent à leurs sièges comme la patelle à son rocher, et justifie leurs émoluments au nom d'un service rendu à une population qui supporte tout le poids d'un édifice toujours plus grand !





Dernière édition par hermod le Lun 7 Mar - 21:56, édité 3 fois (Raison : correctif liens @)
avatar
hermod

Messages : 438
Date d'inscription : 01/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

sur la réforme des collectivites

Message  mifre12 le Mer 21 Oct - 12:05

je suis entièrement d'accord avec vous :"ils veulent sauver leur tête !" sans s'occuper de l'intérêt réel de cette réforme !
en France, dès que l'on dit réforme, un ouragan se déchaîne et pourtant il faut vraiment réformer cette france qui s'asphixie par ces rouages administratifs et autres !
mais ces politiques sont tellement hypocrites et au nom de la soi-disant "démocratie" ou "liberté" veulent surtout préserver leurs avantages ou prérogatives !
alors, moi je dis "OUI" à cette réforme : simplifions les étages des institutions, faisons des économies !
pour répondre à Cloche211, JMC est tellement sûr de sa réélection ?
ne sait-il pas qu'une élection n'est jamais gagnée d'avance ?
s'il compte vraiment sur ces "émoluments" , il devrait songer à se trouver une activité pour palier au manque !!!!

mifre12

Messages : 288
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES

Message  Invité le Mer 21 Oct - 19:01

Il y a beaucoup de vérité dans le pourquoi de ce projet de réforme des collectivités et nous devrions tous en prendre connaissance puis, je pense, nous prononcer démocratiquement par l’intermédiaire d’un référendum !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sur la reforme des collectivités

Message  mifre12 le Jeu 22 Oct - 7:44

pourquoi un référendum ? le débat se passe à l'assemblée nationale et se passera ensuite au sénat, les députés sont "par essence" le fruit de notre volonté car élus "par et pour" le peuple donc pour nous représenter !
certains crient au manque de démocratie mais le manque de confiance dans nos députés est un manquement à la démocratie !
maintenant, il est vrai que les partis de gauche et certains "élus" de droite sont défavorables à cette réforme car pour beaucoup "un manque à gagner" est à envisager si la dite réforme est votée !

mifre12

Messages : 288
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES

Message  Invité le Jeu 22 Oct - 16:43

mifre12 a écrit:pourquoi un référendum ?............... mais le manque de confiance dans nos députés est un manquement à la démocratie !
!
Consulter l’opinion permet à l’électeur de s’exprimer plus directement dans les décisions politiques d’importance et ferait certainement gagner du temps à la mise en place ou non des réformes.

Est-ce un manquement à la démocratie que de moins avoir confiance envers nombre de députés alors qu’ils votent (lorsqu’ils sont présents dans l’hémicycle) bien souvent contre leur gré se pliant aux décisions de leur parti politique ? Le référendum les rendrait plus objectif !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sur la réforme des collectivités

Message  mifre12 le Jeu 22 Oct - 18:36

et que dire des "obtus" qui votent comme on leur ordonne de le faire ?
vous devriez pourtant le savoir ! quand on est Saint-louisiens, on le sait cà !
sèrieusement, si on doit faire des référendums sur tous les sujets pourquoi élire nos députés, nos maires, etc....?
déjà que les gens ont du mal à se déplacer pour voter, que pourrait-on tirer d'un résultat avec un taux de participation faible ou mitigé ?
je pense sincèrement que les députés sont élus et rémunérés pour faire ce travail, et si l'hémicycle est souvent déserté par ses membres : amputons leur salaire à proportion de leurs absences ! je suis sûr qu'ils seront beaucoup plus assidus !
d'où la nécessité de n'avoir qu'un seul mandat, l'élu est beaucoup plus disponible pour le faire à fond avoir l'espoir d'être reconduit dans ses fonctions pour travail accompli !

mifre12

Messages : 288
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES

Message  Invité le Jeu 22 Oct - 21:02

mifre12 a écrit:et que dire des "obtus" qui votent comme on leur ordonne de le faire ?
!
C’est exactement ce que je veux dire «…se pliant aux décisions de leur parti politique ? » Notre édile local en est le parfait exemple, le parti et rien d’autre.
"...amputons leur salaire à proportion de leurs absences !"
Entièrement d’accord…mais pour cela vous les imaginez voter un texte qui les autos sanctionne ? Ce n’est pas encore pour demain !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

sur la réforme des collectivités

Message  mifre12 le Ven 23 Oct - 7:31

pour ça, je dis OUI pour un référendum !
et je pense que nous serions nombreux, toutes idéologies politiques confondues à être d'accord sur le principe "salaire si travail de la part de nos élus, pas de travail pas de salaire !"

mifre12

Messages : 288
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUR LA REFORME DES COLLECTIVITES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum